Vous êtes ici

Faits saillants

Faits saillants 2020-2021

Haut lieu de découvertes et de formation

Nomination du Dr Steeve Provencher à titre de directeur de l’axe de recherche en pneumologie

Dr Steeve Provencher a été nommé directeur de l’axe de recherche en pneumologie. En plus de ses activités cliniques (pneumologue), le Dr Provencher est chercheur-clinicien au Centre de recherche de l’Institut, professeur titulaire au Département de médecine ainsi que directeur du programme d’hypertension pulmonaire à la Faculté de médecine de l’Université Laval. 

Arrivée de nouveaux chercheurs

Au cours de la dernière année, le Centre de recherche a eu le plaisir d’accueillir cinq nouveaux chercheurs, soit les Drs Guillaume Foldes-Busque, Gary Kobinger, Jacinthe Leclerc, Venkata Manem et François Potus (axes cardiologie et pneumologie). De plus, quatre professionnels de la santé, membres du CMDP, ont amorcé leur programmation de recherche. Il s’agit des Drs Dave Gleeton, Loïc Lang-Lazdunski, Marie-Hélène Lévesque et Marie-Louise Vachon.

Chaires de recherche

En 2020-2021, l’excellence de la recherche des chercheurs de l’Institut a une fois de plus été reconnue avec l’attribution de trois nouvelles chaires de recherche du Canada (Drs Marie-Annick Clavel, Caroline Duchaine et Alexandre Caron) ainsi que par le renouvellement de la chaire de Dr Yohan Bossé. À ces chaires s’ajoutent deux chaires de recherche en partenariat Sentinelle Nord dont les titulaires sont les Drs Natalie Jane Michael et Cristoforo Silvestri. Les chaires de recherche créent l’environnement nécessaire à la réalisation de travaux de recherche de qualité, permettent l’accélération du transfert des connaissances de la recherche vers les soins et offrent des expériences d’apprentissage ainsi que de formation de premier ordre aux étudiants. 

Formation de la relève

Chaque année, nos chercheurs s’impliquent dans l’enseignement de cours pratiques et théoriques. Ils dirigent également un nombre croissant d’étudiants aux deuxième et troisième cycles, des stagiaires postdoctoraux et post-M.D., des résidents en médecine lors de leur stage de recherche ainsi que des étudiants au premier cycle ou de niveau collégial. En 2020-2021, nos chercheurs ont dirigé 264 étudiants de cycles supérieurs ainsi que 277 stagiaires et résidents. Il est à noter que l’Institut est le centre hospitalier de la région qui, chaque année, accueille le plus grand nombre de « ­fellows». Ces médecins spécialistes étrangers désirant obtenir une formation complémentaire en médecine et en recherche sont de plus en plus nombreux à choisir l’Institut pour leur perfectionnement, confirmant ainsi la qualité des soins, de la recherche et de l’enseignement de notre établissement. 

Productivité des chercheurs et transfert des connaissances

Cette année, les chercheurs ont publié 747 articles dans les plus grandes revues scientifiques internationales telles que: The New England Journal of Medicine, Lancet, Journal of the American Medical Association (JAMA), Science, Nature Reviews – Endocrinology, The Lancet - Respiratory Medicine, Circulation, European Heart Journal et autres. Plusieurs événements ont été annulés en raison de la pandémie, mais les chercheurs ont tout de même participé à des congrès et colloques internationaux. De plus, 123 conférences sur invitation et 304 résumés de communication ont été présentés à travers le monde par les médecins, chercheurs et étudiants du Centre. Par ce rayonnement, notre établissement demeure un acteur international déterminant dans la lutte contre les grandes maladies chroniques sociétales.

Animation scientifique et organisation d’événements majeurs

L’animation scientifique revêt une importance majeure et permet de créer un environnement dynamique où l’échange de connaissances est constamment présent. Malgré l’annulation des Journées scientifiques de la recherche et de plusieurs évènements en raison de la COVID-19, nos chercheurs ont tout de même contribué à des évènements scientifiques majeurs, de manière virtuelle.
Ces activités, organisées au Québec ou ailleurs dans le monde, réunissent les plus illustres chercheurs internationaux et permettent des échanges sur les études en cours de même que sur les nouvelles découvertes. 

Concours annuel de bourses pour les étudiants

Depuis plus de 15 ans, le Centre de recherche offre un programme de bourses aux étudiants inscrits à la maîtrise, au doctorat ou à un stage postdoctoral, qui ne bénéficient pas d’une bourse d’un organisme subventionnaire. Ce concours, supporté par la Fondation IUCPQ en partenariat avec Desjardins, contribue au recrutement de candidats de haut niveau et permet d’accroître significativement leur productivité.
Cette année, les comités évaluateurs étaient composés des Drs Benoit Drolet, Steeve Provencher et Denis R. Joanisse (pour les étudiants au doctorat, au stage postdoctoral et les moniteurs cliniques) et des Drs Marie-Renée Blanchet, Mathieu Laplante et Benoît Arsenault (pour les étudiants à la maîtrise). Au total, neuf étudiants ont bénéficié de ces bourses, soit: :

  • Junichi Omura (Dr Sébastien Bonnet)
  • Ezequiel Guzetti (Dre Marie-Annick Clavel)
  • Fatemeh Khadangi (Dr Ynuk Bossé) (Bourse Desjardins – niveau doctorat)
  • Amit Kumar (Dr André Marette)
  • Audrey Drapeau (Dr Patrice Brassard)
  • Olivier Courtemanche (Dr David Marsolais) (Bourse Desjardins – niveau maîtrise)
  • Élizabeth Dumais (Dr Nicolas Flamand)
  • Pierre-François Tremblay Labrecque (Dr Didier Saey)
  • Faezeh Abbariki (Dr   Patrice Brassard)

Création du comité étudiants du Centre de recherche

Les étudiants se sont mobilisés afin de créer un comité pour les représenter au sein du Centre de recherche, mais également pour promouvoir des rencontres scientifiques et amicales, quel que soit l’axe d’appartenance. Pour favoriser les échanges entre axes, le comité a mis en place les midi interaxes auxquels participe, à chaque activité, un étudiant de chaque axe en présentant son projet de recherche. Ces rencontres ont lieu régulièrement et permettent aux étudiants d’échanger entre eux.

Des étudiants se joignent au Centre de recherche dans le cadre du programme Emplois d’été Canada

Grâce à une subvention de près de 70 000 $, 19 étudiants ont pu bénéficier du programme Emplois d’été Canada, édition 2020 et ainsi joindre l’équipe de notre centre de recherche pour une durée de huit semaines pendrant la période estivale. Rappelons que l’objectif de ce programme est de permettre à des étudiants d’acquérir de l’expérience dans leur domaine d’études. Ainsi, ils ont pu compter sur l’expertise et la collaboration de nos chercheurs en plus d’avoir accès à des infrastructures de pointe.

Journée internationale des femmes et des filles de science

Le Centre de recherche a souligné le 11 février 2021 la Journée internationale des femmes et des filles de science. À cette occasion, nous avons réalisé une entrevue avec la Dre Caroline Duchaine, chercheure au sein de l’axe de pneumologie, qui a été diffusée dans nos plateformes numériques et nos médias sociaux.

Subvention de 4 M$ pour mieux comprendre les microbes aéroportés résistants aux antibiotiques

En mai 2020, la Dre Caroline Duchaine du Centre de recherche, également professeure à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval, et son équipe de recherche ont obtenu une subvention de 4 M$ afin d’étudier la propagation de la résistance aux antibiotiques par les microbes aéroportés qui se trouvent dans l’environnement. Ce financement a été octroyé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

La décontamination par fumigation au peroxyde d’hydrogène: une innovation québécoise à l’Institut

Afin de s’adapter au contexte de la COVID-19 et garantir des réserves de masques N95 suffisantes, l’Institut a mis en place la fumigation au peroxyde d’hydrogène sur des masques N95. Approuvée par Santé Canada, cette innovation québécoise se réalise dans une salle spécialement aménagée pour la procédure, pouvant traiter près de 1000 masques à la fois. L’équipe regroupant des membres des secteurs cliniques et de recherche a travaillé en symbiose, dans un court laps de temps, afin d’arriver au procédé final.

Recherche sur la transmission de la COVID-19 par aérosols

En collaboration avec la Dre Sophie Zhang du CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, la Dre Caroline Duchaine a proposé une nouveau modèle de transmission de la COVID-19, permettant d’établir la possibilité que le virus puisse aussi se propager par la voie d’aérosols, en plus des gouttelettes. Ce modèle a permis de suggérer des mesures de prévention conséquentes et l’équipement à porter pour se protéger.

Ma place à l’Institut : professionnelle de recherche

Une vidéo (youtu.be/UAm0aJC9LuM) a été réalisée pour mettre en lumière le rôle, peu connu, des professionnelles de recherche.

Nouvelle étude sur l’oxygénothérapie nocturne auprès des personnes atteintes de MPOC

Publiée dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine, cette nouvelle étude est le résultat de plus de 10 ans de recherche réalisée par le Dr  Yves Lacasse, pneumologue et investigateur principal, et son équipe. Cette étude visait à déterminer les effets à long terme de l’oxygénothérapie nocturne sur la survie et la progression de la maladie dans la MPOC. L’étude a été subventionnée à la fin de 2009 par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Au total, 28 centres distribués dans quatre pays (Canada, Portugal, Espagne et France) ont participé à l’étude et ont contribué à répondre à cette question clinique d’intérêt (voir section Guérir en page 26 pour plus de détails).

Partenariat en appui au développement de la recherche et à l’innovation

En mars 2021, l’Institut a conclu une entente avec l’Institut national d’optique (INO), concrétisant ainsi un partenariat avec Quantino, incubateur d’entreprises en haute technologie propulsé par l’INO.

Ce partenariat a pour objectif d’accélérer le développement de solutions pour prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies cardiovasculaires et respiratoires (incluant la COVID-19 et autres virus émergents), ainsi que le diabète de type 2 et l’obésité.

Insfrastructures en pleine expansion

En 2020-2021, nous nous sommes concentrés sur la finalisation, les dernières mises en fonction et l’occupation des nouveaux espaces de la Phase 5 du pavillon A. Les laboratoires de recherche en pathologie et en génomique des maladies cardiorespiratoires ainsi que le laboratoire moderne pour accueillir les activités de la Chaire d’excellence de recherche du Canada sur le microbiome sont en opération. Quant à l’agrandissement de l’animalerie, les aménagements ont été complétés et la mise en opération est prévu en 2021-2022.

Au cours de la dernière année, nous avons également terminé le réaménagement d’un local qui pourra accueillir un banc d’essais in vitro pour l’évaluation et la performance hémodynamique des prothèses valvulaires cardiaques.

Nous avons orchestré la relocalisation de 13 équipes de recherche (50 personnes et des laboratoires) en lien avec les travaux de l’unité de retraitement des dispositifs médicaux (URDM) qui incluent la reconstruction complète du pavillon M, occupé en partie par la recherche..

Ces informations proviennent du rapport annuel du Centre de recherche 2020-2021. Pour consulter les rapports annuels antérieurs, cliquez ici.